Le jeûne est une méthode naturelle permettant de préserver et optimiser sa santé. Sa pratique est ancestrale : le mécanisme de jeûne est profondément inscrit dans notre ADN. En effet, nos ancêtres les premiers hommes connaissaient de longues périodes de disette et de privation. Nos organismes sont à l'origine capables de surmonter le manque, bien plus qu'ils ne sont capables de supporter l'alimentation trop riche et transformée qui prédomine dans les sociétés industrialisées. Préconisé par de nombreuses religions, étudié par des scientifiques du monde entier, partagé par différentes espèces du règne animal, le jeûne est loins d'être un effet de mode. 

 

Il existe différentes manières de mener un jeûne. Certains préfèrent ne consommer que de l'eau, d'autres tentent même le jeûne sec.

Le jeûne Büchinger, lui, est un jeûne modifié, lors duquel on boit au moins 2 litres d'eau par jour, mais aussi des infusions de plantes diverses, des bouillons de légumes filtrés, et des jus de fruits et légumes.

 

Cette méthode a été élaborée par un médecin allemand, le Dr Otto Büchinger, qui a utilisé le jeûne pour guérir d'un rhumatisme articulaire aigu. 

Le jeûne Büchinger

Infusion gingembre citron

Le fait d'apporter ce faible apport calorique permet de rendre le jeûne plus agréable en amenuisant les éventuelles crises curatives, tout en stimulant la combustion des graisses et en épargnant au maximum nos réserves de protéines. L'apport journalier ne dépasse pas 250 kcal

"Le jeûne est un repos : des vacances physiologiques. Ce n'est pas une épreuve ni une pénitence. C'est une mesure de nettoyage qui mérite d'être mieux connue et plus largement employée".

H. M. Shelton

POURQUOI UTILISER LE JEÛNE POUR PRÉSERVER SA SANTÉ ?

système digestif  - intestins

Lorsque l'on ne s'alimente pas, le corps change de carburant, en puisant dans ses réserves (principalement dans les réserves de lipides). Comme nous n'apportons plus d'apports extérieurs à notre organisme, il va utiliser ce qu'il a à disposition : se met alors en place le processus d'autolyse. En effet, le corps consomme en priorité toutes les structures inutiles, endommagées, dysfonctionnelles : un grand tri s'opère ! C'est ce mécanisme élémentaire et naturel qui confère au jeûne toute son efficacité : un nettoyage en profondeur de l'organisme qui lui laisse tout l'espace pour se régénérer et repartir sur de bonnes bases à la reprise de l'alimentation. Le jeûne est ainsi un moyen simple d'optimiser notre santé et de prévenir l'apparition de maladies par une purification efficace de tous les tissus et liquides de l'organisme.  

"L'essence de toutes les maladies est une imperfection de nos humeurs".

Hippocrate

Le jeûne est une des techniques phares de la naturopathie. Il s'inscrit dans une démarche de santé holistique, car il considère le corps comme un tout, dans son intégralité. Nos organes fonctionnent de concert et sont interdépendants. En régénérant nos liquides (sang, lymphe, etc.), nos cellules, nos tissus, notre microbiote, le jeûne concourt ainsi à notre santé globale. Jeûner suppose de faire confiance en l'intelligence de notre corps, en celle de la nature.  Ainsi, à la question de ce que pouvait soigner le jeûne, le Dr Otto Büchinger répondait à sa fille "demande moi plutôt ce que le jeûne ne peut pas guérir !".